"La Sécurité routière est un domaine cruel"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"La Sécurité routière est un domaine cruel"

Message par pépére le Mer 23 Fév - 13:11

Présidente de la Ligue contre la violence routière, Chantal Perrichon répond à nos questions concernant la brusque hausse de la mortalité sur les routes en début d'année.
"La Sécurité routière est un domaine cruel"



Depuis que le gouvernement a annoncé une augmentation de la mortalité de plus de 20 % en janvier dernier (par rapport à janvier 2010), on n’entend plus qu’eux. Eux, ce sont les membres des associations pour la Sécurité routière, qui vitupèrent avec une telle fièvre contre le gouvernement que leur discours semble parfois caricatural et démagogique. Nous avons voulu faire le point avec Chantal Perrichon.

"75 % des détenteurs du permis de conduire ont leurs 12 points. Il n’y a donc aucune raison que leur comportement change parce que la loi est modifiée. Pourquoi accusez-vous donc les aménagements du permis d’être responsables de la hausse des morts sur les routes ?

Ce n’est pas une conviction personnelle, c’est la réalité. Depuis quatre mois, il y a eu un énorme tapage médiatique autour de la loi Loppsi II et sur l’aménagement du permis à points. De plus, les conditions hivernales entraînent un surnombre d’accidents. En décembre, la neige a permis de sauver des vies en restreignant la circulation. Mais en janvier, tous les experts avaient prédit que la combinaison de l’hiver et des effets de l’aménagement du permis allait être désastreux. Depuis 40 ans, la France n’a enregistré que 4 mois de hausse de plus de 20 % des tués sur les routes. Et janvier 2011 en fait partie. La Sécurité routière est un domaine cruel, car une mauvaise décision politique se traduit par une sanction sur la hausse du nombre des morts.

N’y a-t-il pas un excès de bons sentiments dans votre discours ? Par exemple, le fait que la répression ne cible que la vitesse, alors que l’alcool est devenu la première cause de mortalité sur les routes ?

Écoutez, les journalistes sont comme Xavier Bertrand : ils s’étonnent de récolter dès à présent les effets d’une loi qui n’est pas encore en vigueur. Mais les gens sont sensibles aux messages. Depuis des mois, on leur dit qu’ils vont désormais pouvoir « s’acheter quatre points par an ». Du coup, les comportements dangereux réapparaissent. D’autre part, concernant l’alcool, je vais vous apprendre quelque chose. Si je suis d’accord pour dire qu’il n’y a pas assez d’effectifs de gendarmes et de policiers sur les routes pour faire des contrôles, nous constatons, nous, que le rôle de la vitesse est sous-évalué dans l’accidentologie. Que se passe-t-il lors d’un accident ? Les forces de l’ordre n’ont ni le temps ni les moyens de faire une longue enquête sur les lieux. Il est bien plus rapide de faire une prise de sang pour chercher de l’alcool. Lorsque nous diligentons une enquête privée, bien souvent, nous constatons que la vitesse était en cause. Cela dit, il y a effectivement une insuffisance de moyens pour contrer le puissant lobby de l’alcool.

Qu’attendez-vous des prochains mois ?

Nous n’attendons rien. Car à l’heure actuelle, il n’y a aucun projet de prêt. Nous souhaitons plutôt un tour de table sérieux – première étape de la mise en place d’un projet – que des mesures concrètes immédiates. Mais il faudra à l’avenir prendre des mesures concrètes autrement plus efficaces que l’amendement félon et honteux voté par l’Assemblée nationale."

Source: MotoRevue

__________________________________________:-)
Poignée trop essorée moulin bien rincé

avatar
pépére
Admin
Admin

Messages : 5257
Date d'inscription : 18/06/2009
Age : 54
Localisation : isére

http://tlri.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum