Sebastian Vettel jeune premier

Aller en bas

Sebastian Vettel jeune premier

Message par pépére le Dim 14 Nov - 15:29

Sebastian Vettel

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sebastian Vettel, vainqueur dimanche à Abu Dhabi, devant Lewis Hamilton et Jenson Button, devient à 23 ans et 4 mois, le plus jeune champion du monde de l'histoire. Fernando Alonso a fini 7e et Mark Webber 8e.

Pour être sacré champion du monde, Sebastian Vettel (Red Bull) devait s'imposer ou finir deuxième dimanche à Abu Dhabi. L'Allemand a parfaitement rempli son contrat en gagnant avec l'art et la manière sur la piste de Yas Marina. Il a aussi profité d'une erreur tactique de Ferrari, qui a calé la stratégie de Fernando Alonso sur celle de Mark Webber (Red Bull). Englué dans le trafic, incapable de doubler Vitaly Petrov pendant plus de 40 tours, l'Espagnol a finalement perdu un titre qui lui tendait les bras. Un titre que Vettel mérite amplement, malgré les quelques erreurs de jeunesse qu'il a pu commettre durant la saison. Mais Baby Schumi a été le seul des quatre prétendants à faire ce qu'il avait à faire dimanche, et c'est tout ce qui compte.

Dès le départ, Vettel a affiché ses ambitions en résistant à Hamilton au premier virage. Au contraire, Alonso est parti tranquillement, un peu trop même, et a vu Button lui chiper la troisième place. Mais à peine une hiérarchie a-t-elle eu le temps de se dessiner que la Force India de Vitantonio Liuzzi est montée sur la Mercedes de Michael Schumacher après quelques virages. Plus de peur que de mal pour les deux pilotes. La voiture de sécurité est entrée sur la piste pour cinq tours puis a relâché les fauves. Au 12e tour, Mark Webber a précipité son arrêt aux stands car ses pneus tendres commençaient à faiblir. Etonnamment, quatre tours plus tard, Fernando Alonso l'a imité, alors qu'il était le plus rapide des hommes de tête. Une grosse erreur stratégique de la part de la Scuderia, qui a choisi de caler la course de l'Espagnol sur celle de l'Australien, son rival le plus dangereux pour le titre.

Car si Alonso a réussi à ressortir devant Webber, il a repris la piste à la 12e place, dans le trafic, et surtout derrière Nico Rosberg (Mercedes) et Vitaly Petrov (Renault), qui avaient tous les deux anticipé leur arrêt pendant la sortie de la voiture de sécurité. Pendant près de 40 tours, le pilote Ferrari a klaxonné derrière le Russe, sans jamais trouver l'ouverture. Devant, Vettel, Hamilton et Button se sont échappés. Et lorsqu'ils sont passés par les stands, ils n'ont pas été dépassés par Rosberg et Petrov, retrouvant donc logiquement leurs positions, jusqu'au drapeau à damier.

Pour l'Allemand, à l'attaque du premier au dernier tour et en tête sauf pendant une parenthèse Button, cette cinquième victoire de l'année est donc synonyme de premier titre mondial. Ce n'est certainement pas le dernier pour ce pilote pétri de talent, sorti vainqueur de l'une des plus saisons de l'histoire.

__________________________________________:-)
Poignée trop essorée moulin bien rincé

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
pépére
Admin
Admin

Messages : 5257
Date d'inscription : 18/06/2009
Age : 55
Localisation : isére

http://tlri.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum